gestionnaire de copropriété

Les avantages d’engager un gestionnaire de copropriété

Lorsque je dis que je suis gestionnaire de copropriété, on me demande souvent en quoi consiste mon métier et pourquoi un syndicat de copropriété pourrait avoir besoin d’engager un gestionnaire.

Certes, les administrateurs peuvent légalement s’occuper de toutes les tâches nécessaires à la bonne gestion d’un syndicat de copropriété. Cependant, plusieurs se rendent compte que gérer un syndicat n’est pas une mince affaire. En plus, dans la vaste majorité des cas, un administrateur est un copropriétaire bénévole, qui suite à un vote ou après s’être porté volontaire, faute de candidat, s’est vu confier le mandat de faire partie du conseil d’administration.

Un réveil parfois brutal

Arrive alors la découverte de la responsabilité qui vient avec le poste d’administrateurs. En effet, gérer un immeuble en copropriété comporte son lot de défis et exige certaines connaissances en gestion et en entretient d’un immeuble. Sans vouloir dramatiser ou faire peur aux copropriétaires qui songent à devenir administrateurs, il faut cependant savoir que le risque de commettre des erreurs qui peuvent s’avérer coûteuses est bien présent.

En plus du risque d’erreurs, il y a également le facteur temps. On ne se rend pas toujours compte de la quantité de tâches exigée pour assurer la saine gestion d’un syndicat de copropriété. Or, un administrateur bénévole n’a pas nécessairement le temps ou l’envie de consacrer de nombreuses heures par semaine à gérer l’immeuble dans lequel il réside.

Il n’est donc pas surprenant de voir que certains administrateurs remettent leur démission après seulement quelques mois de bénévolat. Que ce soit par manque de temps ou par manque de connaissances, ces démissions mettent souvent un syndicat de copropriété dans une situation précaire.

L’avantage du gestionnaire de copropriété

gestionnaire de copropriété

Contrairement à ce que certains croient, le gestionnaire de copropriété ne vient pas remplacer les administrateurs d’un syndicat de copropriété. Le rôle du gestionnaire de copropriété en est un d’assistance au conseil d’administration du syndicat. Une fois en place, les administrateurs peuvent confier certaines tâches comme la perception des charges communes, rédiger les appels d’offre en vue d’engager les sous-traitants (jardinier, déneigeur…). Un gestionnaire de copropriété comme l’offre Gestion MAHD a également un rôle de conseiller auprès des administrateurs.

Un rôle de service-conseil

Ainsi, avec l’aide d’un bon gestionnaire de copropriété, les administrateurs du syndicat sont plus à même de prendre les bonnes décisions. Le risque d’erreurs est alors grandement diminué et en général, cela se reflète sur la santé financière du syndicat. Certes, engager un gestionnaire de copropriété n’est pas gratuit, mais avec les conseils d’un gestionnaire, il peut être possible d’épargner certains frais qui au final peuvent compenser, en tout ou en partie, les frais du gestionnaire.

Les coûts du gestionnaire de copropriété ?

Les frais exigés par un gestionnaire de copropriété varient selon plusieurs facteurs. Premièrement, les vrais dépendent un type de mandat demandé, gestion complète ou partielle. De plus, ils varient selon le nombre d’unités et les services offerts (piscine, gym…). Bref, chaque cas est unique. C’est pourquoi Gestion MAHD offre la possibilité aux syndicats de copropriété de demander un devis gratuit et sans engagement. Vous aurez alors tout le loisir d’étudier les avantages de faire affaire avec Gestion MAHD.